Les fondations

La base de la construction

Commençons par les fondations, d’une part il faut « récupérer » les anciennes bases de fondations où des murs étaient édifiés ( elles sont dans la continuité des murs ) et d’autre part, en créer de nouvelles.

Au préalable, nous avons commencé par tracer les fondations avec un atomiseur de peinture de traçage (plus pratique car utilisable tête en bas).


tracage au sol

tracage fondations


les fondations

on creuse la fondation

A l’endroit des anciennes fondations:

Nous allons creuser jusqu’à l’apparition de la fondation de base constituée de grosses pierres.

partie ancienne fondation

ancienne fondation


fondation creusée

fondation creusée


A l’endroit des nouvelles fondations:

nouvelle fondation

nouvelle fondation

Nous allons creuser jusqu’à 50 à 60 cm de profondeur ce qui correspond au niveau des anciennes fondations, au sol « dur » et hors gel, sur une largeur de 70 cm.

Nature du sol

Le sol est très compact (base argile homogène et pierres)

Profondeur de la fondation

La base de la fondation doit être hors d’atteinte du gel.On estime cette profondeur suivant les régions entre 5 et 8 cm par degré en dessous de zéro.Dans notre cas il suffit de creuser l’ancienne fondation jusqu’à sa base (0,60 m environ).

La structure du batiment.

Une structure légère et une surface d’appui importante permettent de bâtir sur un sol moins dur

Poids de l’ouvrage (kg) / Surface d’appui sur le sol (cm2) = (= ou -) Résistance du sol (kg/cm2)

Béton de propreté

Etaler du mortier de ciment sur 4 cm, (1 part de ciment pour 5 parts de sable).

Égaliser le ciment sur toute la surface de la fondation pour constituer une surface plane.

Ferraillage

Disposer une armature métallique sur des morceaux de carrelage ou autre de 3 cm d’épaisseur afin de la noyer dans le ciment.

ferraillage fondation

ferraillage


réglage armature métallique

réglage armature


Information :

Dosage du ciment (type « normal » 32,5R) : à 300kg soit 1 part de ciment et 4 parts de sable(on utilise un seau pour le dosage).

mise en place de pierres

mise en place de pierres

Couler du ciment et répartir les pierres sur une épaisseur de 20 cm, ce qui est largement suffisant pour le poids de cette construction.

Généralement, pour une maison le minimum est de 25 cm en sachant que tout dépend du sol et dans notre cas, le sol est plutôt typé argile et homogène.

Largeur de la fondation; 70 cm car les murs auront une épaisseur de 45 à 50 cm.

Pour avoir un repère de l’arase des fondations, il suffit d’enfoncer un fer ou morceau de bois.

Si la terre s’écroule dans la tranchée, il est préférable de coffrer.

la fondation terminée

la fondation terminée


Remarques :

Généralement on coule du béton ( mélange cailloux et ciment ) mais comme on à des pierres on préfère les employer.

Il est possible d’utiliser de la chaux NHL5 pour les fondations, mais dans ce cas, il n’y aura pas de ferraillage car la chaux ronge l’acier !

On remplace l’acier par du bambou ( on manque de retour d’expérience ).

Ce genre de fondations(utilisation de grosses pierre et mortier) s’appelle «cyclopéenne» (ou romaine), mais, à ce jour elle ne bénéficie pas du DTU (document technique unifié, document applicable aux marchés de travaux de bâtiment en France.); donc un risque de refus des artisans…

temps de séchage; 3 semaines (normalement 30 jours) avant de monter les parpaings.

2 réflexions sur “ Les fondations ”

  1. Merci de ce partage sur les fondations ! Les photos sont très utiles. Construire n’importe bâtiment peut être une tache difficile, surtout si on n’a pas de bonne expérience avec ce genre de travaux. Vous avez dit que la fondation de base doit être constituée de grosses pierres. C’est bon de savoir !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *